subscribe: Posts | Comments

Interview de Cédric Jeanneret, membre du jury des Plumes en Herbe 2011

0 comments

Pour cette deuxième édition du concours Plumes en herbe, le jury est composé de différentes personnes, certains sont des auteurs, d’autres des lecteurs, d’autres encore des journalistes. Nous sommes heureux de vous faire découvrir un peu plus en profondeur les membres de ce jury avec l’interview de Cédric Jeanneret, blogueur littéraire.

 

ForgeSonges : Bonjour Cédric. Tout d’abord peux-tu te présenter ?

Cédric Jeanneret : J’ai 32 ans, marié et père d’une petite fille de deux ans. Je suis géographe et historien de formation et je suis actuellement “en recherche d’emploi”.

 

F.S. : Peux-tu nous parler de ton blog : comment t’est venue l’idée d’en faire un ? Depuis combien de temps le tiens-tu ? Quel est son rôle ?

C.J. : A la base, mon idée était (et est toujours) de conserver une trace de ce que je lis. Gros lecteur, je me suis rendu compte avec le temps que j’oubliai parfois certains livres que j’avais lu. Après cela permet également d’échanger avec d’autres lecteurs et c’est ma fois bien sympathique.

 

F.S. : Quel type de littérature préfères-tu lire ? Chroniquer ?

C.J. : Je lis beaucoup de littérature de l’imaginaire et un peu de littérature blanche. Je chronique tous ce que je lis donc….

 

F.S. : Quelles sont les œuvres qui t’ont le plus marquées ?

C.J. : Il y en a plusieurs, mais si je dois citer mon top 5 se serait : Le seigneur des anneaux de Tolkien, Cent ans de solitude de Marquez, Grandes peurs et misères du IIIe Reich de Brecht, Kalpa Imperial d’Angelica Gorodicher et Jazz de Toni Morrison.

 

FS : Le sujet de cette seconde édition est typé SF. Pour toi, qu’est-ce que la SF ? Quels sont les composants indispensables d’un texte SF ?

C.J. : Je suis très ouvert sur la définition de la SF. Disons que du moment qu’il y a de la technologie que nous n’avons pas aujourd’hui où que cela se passe dans le futur c’est pour moi de la SF.

 

FS : Tu ne fais que lire dans la vie ; quels sont tes projets actuels ? Et pour l’avenir ?

C.J. : Pour le moment je cherche du travail, une fois que je l’aurais trouvé…. Disons que les chances que je donne un petit frère ou une petite sœur à ma fille sont assez élevées.

 

FS : Venons en maintenant au concours : comment as-tu entendu parler des Plumes en Herbe ? Connaissais-tu le concours et/ou l’association ForgeSonges avant cette édition ?

C.J. : Je connaissais le concours et ForgeSonges. Un des organisateur m’a proposé d’être membre du jury et je me suis dis que cela serait une expérience sympa.

 

FS : Qu’est-ce qui t’as amenée à accepter de prendre part à l’aventure et à nous suivre ?

C.J. : A part la curiosité, l’idée de pouvoir lire des nouvelles de SF avant leur parution (voir qui ne seront pas publiées) est génial.

 

FS : Etre membre du jury est intéressant à quel(s) titre(s) pour toi ?

C.J. : Outre découvrir des histoires avant leur publication, avoir mon mot à dire sur la composition d’une anthologie est assez gratifiant.

 

FS : En tant que membre du jury du concours, qu’attends-tu des nouvelles ? Quels sont tes espoirs ?

C.J. : Je n’ai pas d’attente particulière. Je suis un lecteur, donc je juge un texte de manière très subjective. J’espère donc lire des textes qui vont me divertir, me faire réfléchir, prendre du plaisir à ma lecture. Ce que tout lecteur recherche en fait.

 

FS : Quels conseils d’écriture donnerais-tu aux participants ?

C.J. : Aucuns, je suis un lecteur ! Je n’ai pas de talent particulier pour l’écriture et n’ai pas du tout la prétention de pouvoir donner des conseils d’écriture à qui que se soit.

 

FS : le mot de la fin, si tu as quelque chose à ajouter, libre à toi…

C.J. :

Leave a Reply